Index
Aller au contenu
Assemblées délégués

Assemblée des délégués
Chézard-St.-Martin
9 mars 2013


Rapport de gestion du Comité central

Le comité central s’est réuni à 5 reprises durant l’année écoulée. Outre le règlement des affaires courantes, la mise sur pied des Etats généraux du chant choral a été le point principal de l’année.

Cette séance, qui s’est déroulée les 27 et 28 avril 2012 et a vu la participation d’environ 80 personnes, a permis de prendre certaines résolutions réparties en 6 points principaux. Chaque société a reçu la synthèse de cette séance et cette dernière peut-être consultée sur notre site internet.

Je désire néanmoins vous citer les six décisions prises à cette occasion

- création d’une fédération cantonale rassemblant toutes les associations et
  Chorales individuelles
- création d’un fonds neuchâtelois pour le chant choral
- mise en place de mesures en matière de communication et de contacts
- appuis divers aux chœurs d’enfants et de jeunes
- contribution à la formation des choristes et des chefs de chœurs
- mise sur pied d’un grand événement choral neuchâtelois en 2015.

Comme vous pouvez le constater, ce programme est ambitieux et nécessitera un travail important de la part des membres qui se sont annoncés dans les différents groupes de travail et auxquels je réitère mes remerciements.

A l’heure actuelle, ces groupes se sont réunis et ont commencé la mise en place de ces différents projets. Si nous sommes conscients que des délais importants seront nécessaires avant de pouvoir vous présenter des propositions concrètes, le comité central met tout en œuvre pour que les chanteurs neuchâtelois puissent se retrouver en 2015 dans un rassemblement sous une forme qui est à l’étude actuellement. Des informations vous serons transmises dans les meilleurs délais car nous sommes conscients que 2015 c’est demain

En ce qui concerne une manifestation qui est maintenant bien établie dans notre calendrier, je vous annonce que le prochain week-end choral aura lieu les 9 et 10 novembre 2013. Je vous rappelle que celui-ci se compose d’une matinée d’ateliers à choix (pose de voix, solfège et initiation à la direction) et de deux demi-journées d’apprentissage d’un programme donné le dimanche en fin de journée. Cette année, nous avons voulu modifier quelque peu l’organisation de cette rencontre laquelle se déroulera à Malvilliers au restaurant de La Croisée. Le concert aura lieu quant à lui au Temple de Coffrane. J’invite donc chaque président ou délégué à transmettre cette information à ses chanteurs et à ces derniers de promouvoir ce week-end auprès de leurs amis et connaissances. En effet,  notre but est de permettre à des personnes qui ne connaissent pas le chant choral de découvrir notre passion dans une ambiance chaleureuse sous la direction de chefs de chœur compétents et motivés entourés de chanteurs aguerris qui participent régulièrement à cette rencontre. Ce serait également là pour vous une occasion de créer des contacts avec des chanteurs susceptibles de rejoindre les rangs de votre société. Je compte donc sur vous

Nous avons eu cette année la chance d’accueillir deux nouvelles sociétés parmi nous. Il m’est également agréable de relever qu’un chœur de jeunes s’est créé en début d’année sous l’impulsion de Sébastien et de Marie-Elodie Frochaux et a donné dernièrement ses premiers concerts. Pour avoir assisté à l’un deux, je peux vous affirmer que cela faisait chaud au chœur d’entendre ces jeunes dans un répertoire qui leur convient très bien. Je ne peux que féliciter Sébastien et sa sœur de leur heureuse initiative et souhaiter bon vent au Chœur de Jeunes de Neuchâtel.

Au chapitre des manifestations à venir, je peux vous informer qu’un chœur de grande qualité a choisi Neuchâtel et son Temple du Bas pour son premier concert en Suisse romande le 18 mai prochain. Il s’agit de Molto Cantabile de Lucerne également formé de jeunes au talent assez exceptionnel. Je les ai entendu dernièrement et peut vous garantir que vous ne regretterez pas de vous déplacer afin de les entendre.

Je tiens également à remercier tous les présidentes, présidents, chefs de chœur et choristes qui s’investissent dans nos 26 sociétés afin de faire perdurer l’art choral en pays neuchâtelois et au delà des frontières cantonales. A ce titre, je souhaite plein succès à nos trois sociétés qui prendront part au Concours choral de Fribourg du 8 au 11 mai, à savoir EVelles, la Chanson du Pays de Neuchâtel et Acapel’HOM, à Vox Animae qui se rendra au Concours suisse des chorales à Aarau les 16 et 17 novembre prochains ainsi qu’aux sociétés qui se rendront à des Fêtes régionale ou cantonale à travers le pays. Je suis en effet toujours très fière de pouvoir faire constater à mes collègues du comité central de l’USC que des sociétés de notre petite association participent à ce genre d’événement prouvant par là que le chant neuchâtelois est bien vivant.

Je me dois également de rappeler aux présidents l’importance des déclarations que vous devez faire à la SUISA concernant les œuvres interprétées. Il est maintenant possible de transmettre ces renseignements par internet et il me serait agréable de constater que chaque société a effectué ce travail lorsque le responsable des finances du comité directeur de l’USC me transmet les statistiques à ce sujet.

Pour terminer j’adresse mes remerciements à mes collègues du comité pour la bonne ambiance qui règne durant nos débats et pour leur travail et leur soutien.

Je vous souhaite une bonne soirée à Chézard-Saint-Martin et me réjouis de fraterniser avec vous.


Béatrice Stauffer


Rapport de gestion de la commision de musique

Mesdames et Messieurs les représentants des autorités politiques
Mesdames et Messieurs les délégués,
Mesdames et Messieurs les invités,
Chers amis chanteurs,

Lassé de vous répéter toujours les mêmes choses ou presque depuis plus de 13 ans, je constate donc que je n’ai plus rien à vous dire…et pourtant

Le point 8 de l’ordre du jour paraissant immuable, il a bien fallu que je vous compte quelque chose de pas trop maladroit, de si possible sensé , pour le moins musicalement, car il est de mon rôle de tenir la crachoir quelques minutes à ce sujet.

Outre donc les concerts habituels de vos sociétés, les girons et autres échanges d’un chœur chez un autre et vice-versa qui fonctionnent assez bien,  je suis un peu déçu de constater que le problème récurrent de la curiosité, de  l’envie, voire du devoir devrais-je dire, d’aller écouter les autres sociétés, les concours, les festivals font cruellement défaut.

Qui parmi vous et vos choristes est allé au festival choral de Neuchâtel en août 2012qui parmi vous ou vos choristes est allé écouter au moins une fois une autre société du cantonun concert avec orchestre une société d’un autre cantonun concours ou un festival, une Schubertiadeune fête cantonale en romandieou même en Suisse-Allemande

Et oui, personnellement lors des différents concerts que j’ai suivis ou donné cette année, on retrouve heureusement quelques «», une poignée d’»enragés» même, mais c’est une toute toute petite frange de nos nombreux choristes, et cela est désolant.

Pour progresser dans l’art vocal, il faut non seulement être assidu aux répétitions (ce qui est un combat de longue haleine pour les présidents et les chefs), il faut non seulement avoir un directeur doué, bien préparé, psychologue et démonstratif (ce qui là aussi n’est pas tj le cas), il faut non seulement vouloir, tout en chantant, écouter puis stade suivant, entendre son voisin, son registre et tout l’ensemble,… mais il faut encore aller écouter les autres, d’autres styles, d’autres formations, oser voir et entendre ce qui se fait ailleurs (au risque que cela soit mieuxet alors, ça permet de réagir, de sortir de son petit coin avec le ron-ron hebdomadaire et la soirée au bout. Trop souvent, on trouve une bonne excuse, mais ne serait-ce pas un repli sur soi, un repli de peur, de défiance vis-à-vis d’une vraie prise de conscience de son manque de volonté à progresser et ainsi de se mettre des limites à chanter mieuxIl existe pléthore de cours en tout genre, pour les chanteurs comme pour les directeurs, qui eux aussi doivent être confrontés à d’autres ensembles, d’autres gestiques de qualité, toujours dans le but de s’améliorer…tout comme un sport, celui qui ne se confronte pas aux autres régresse…

Je vous encourage donc, à défaut de ne pouvoir vous contraindre, à aller écouter d’autres ensembles afin de vous faire l’oreille, de porter une critique avertie et constructive, de vous ouvrir sur le chant et l’art choral comme on le fait pour l’actualité.  C’est à mon avis une condition obligatoire, avec celles citées tout à l’heure, pour avoir une chance de progresser dans l’exécution de pièces, mais aussi dans le choix du répertoire, et dans la présentation de celui-ci.

2013 doit vous faire bouger, vous faire réagir et doit vous donner la volonté  de progresser grâce à l’écoute des autres, à l’ouverture et aux changements de vos habitudes.
Je vous remercie et vous souhaite une bonne soirée
Bernard Guye  



Retourner au contenu